Carnet de route: Novembre 1999

Ordinations

Ferney-Voltaire

Au Tribunal

Au pays des grands espaces

Bibliographie Carnets de route parus
Partenia en chiffres
   

 

Partenia

La Lettre

Carnet de route

Catéchisme

Rétrospective

Link

email

 

Ordinations

La cathédrale d'Amiens vit ses grandes heures. La foule immense ajoute encore à la beauté de l'édifice, baigné par le soleil.

Au pied des piliers puissants qui s'élancent vers la voûte, les ordinands me paraissent fragiles et démunis. La liturgie déploie ses rites avec simplicité et profondeur. L'imposition des mains par tous les prêtres présents est impressionnante. L'assemblée comprend avec émotion comment on devient prêtre.

Je regarde Daniel, un ami, présenté par les médias comme journaliste et psy. Je rends grâce pour le don de l'Esprit qui le fait prêtre. C'est un commencement. Daniel éveillera des libertés. Sa parole trouvera un écho chez beaucoup. Il ouvrira des chemins nouveaux et mettra de la lumière dans les yeux. Mais la liberté fait peur et elle coûte cher !

Top

Au Tribunal

Armand prenait un vol pour Bamako au Mali. Dans ce vol, sévèrement encadré par quatre policiers, un jeune sans-papiers : Moussa. Grâce à Armand, les passagers du vol se sont organisés et ont décidé de refuser cette expulsion qui leur paraissait injuste. Armand demanda au commandant de bord de faire descendre Moussa de l'avion comme il en avait le pouvoir et de refuser cette expulsion sur son vol. Le commandant de bord refusa tout net et fit réquisitionner la force publique pour faire descendre Armand de l'appareil. La mobilisation des passagers l'en a empêché. Moussa, qui avait déjà subi deux mois de prison pour refus d'embarquement, a alors subi des pressions de la part des policiers : il fut menacé de prison et de coups s'il descendait de l'avion.

Il fut alors attaché aux pieds. Malgré les efforts d'Armand et des passagers, le vol partit avec une heure de retard et avec Moussa à son bord.

A son retour à Paris, Armand fut arrêté à l'aéroport et placé en garde-à-vue pendant 17 heures. Il fut convoqué au Tribunal de Bobigny accusé d'avoir entravé la circulation aérienne en provoquant un retard d'une heure au décollage et en s'opposant à une expulsion d'un sans-papiers.

Armand et son avocat me demandent d'intervenir comme témoin au Tribunal. Ce que j'accepte de faire. Armand me confie : " je sais que je n'ai pas respecté les lois de mon pays en m'opposant à cette expulsion. Mais j'ai respecté quelque chose de plus important : le désir de justice et d'égalité des droits. C'est notre devoir à tous de faire en sorte que les lois discriminatoires françaises soient abolies et que des droits soient accordés à tous, français et immigrés... C'est ce que j'ai fait dans cet avion, c'est ce que je continuerai à faire. C'est peut-être illégal mais en tous les cas c'est juste ".
Le jugement est mis en délibéré.


Top

Ferney-Voltaire

Un pasteur protestant m'a invité au Cercle Condorcet de Ferney. J'étais heureux d'être en ces lieux où Voltaire y fit la demeure dans ses dernières années. Avec lui, Ferney devint le passage d'une élite qui affluait de l'Europe entière. C'est de son château qu'il a tant écrit pour la défense des droits de l'homme et qu'il dénonça la scandaleuse affaire Calas. Jean Calas, de confession protestante, fut supplicié puis mis à mort, injustement accusé d'avoir tué son fils pour l'empêcher de se convertir au catholicisme.

Le pasteur protestant voulut me faire connaître chez lui quelques personnalités de Genève, autour d'un buffet campagnard. Pour la circonstance, il fit venir un jeune de la restauration afin d'être tout à ses hôtes. Son nom était Joseph. Il se tenait debout et proche. Quand les verres et les assiettes se vidaient, il se proposait aussitôt de les remplir.

A une heure tardive, les invités se levèrent et partirent sans un mot, sans un regard, sans un geste pour Joseph qui les avait servis. Après leur départ je dis à Joseph : " Je suis stupéfait que ces personnalités soient parties en t'ignorant ". Il me répondit : " J'ai été blessé intérieurement ". Puis il ajouta : " Pour ces gens-là je n'existe pas ". Le pasteur eut le mot de la fin : " Et dire que ce sont des socialistes ! "

Top

Au pays des grands espaces

Je reviens au Québec à la période de l'automne où les arbres revêtent leur plus belle parure. Ce festival des couleurs m'enchante. Un programme chargé m'attend : rencontres, célébrations, conférences, radio, télévision... Je retiens trois temps forts.

Le pénitencier des femmes : Autour d'un café, le dialogue se noue rapidement car elles apprécient celui qui vient d'ailleurs, apportant un autre air. Ces femmes sont jeunes, souffrent de solitude et me montrent avec émotion des photos de leurs enfants. La séparation d'avec leur famille est une rude épreuve. La prison, si bien aménagée soit-elle, reste toujours un lieu de privation des libertés.

Rencontre avec des catholiques de la paroisse St-Paul : Ils sont en lien avec les blessés de la vie. Ils ne me disent pas seulement ce qu'ils font mais ce qu'ils sont devenus à leur contact. En les écoutant, je suis plein d'admiration. Une femme qui rejoint des personnes en psychiatrie nous dit : " Elles m'ont appris à être vrai, à découvrir mes fragilités et mes limites, elles m'ont révélé l'amour inconditionnel de Dieu ".

Un forum à Joliette sur les âges de la vie : Forum de trois jours avec un auditoire très participant. Mon intervention porte sur la vieillesse. L'espérance de vie a grandi. C'est une victoire. Mais il ne suffit pas simplement d'ajouter des années à la vie, il s'agit surtout d'ajouter la vie aux années. L'espérance de vie s'est faite au détriment du sens. A quoi sert d'ajouter des années à sa vie, si on n'a plus de sens à donner à sa vie ?

Top



Partenia

La Lettre

Carnet de route

Catéchisme

Rétrospective

Link

email

 

Carnets de route parus :

Top



PS: Partenia en chiffres: année 1998

Nombre total de pages presentées en sept langues sur le WEB en un an: 66 430
Nombre total de visiteurs en un an: 114 000
Augmentation de visiteurs en un an: 22'000
Moyenne mensuelle de visiteurs: 9 500
Nombre d'e-mails reçu par Mgr. Jacques Gaillot en un an: 2 500
Nombre d'e-mails reçu par le webmastre en un an: 1 460
Participants actifs au Forum de Partenia, le 1 Octobre - 31 Décembre 1998: 393
 

 Top